La Guajira (en Wayuunaiki: Wajiira) est un des 32 départements qui constitue la Colombie. Elle est située au nord du pays et elle appartient au groupe de départements de la Région des Caraïbes colombienne. Délimitée au nord et à l’ouest par la mer des Caraïbes, à l’est par le Vénézuela, au sud par le département del Cesar et au sud-est par le département de la Magdalena. Sa capitale est Riohacha.
Son territoire est constitué par la péninsule de La Guajira: au centre par une plaine de sable, au sud en parties de la Sierra Nevada, la zone montagneuse du Perijá et la plaine d’inondation des fleuves Ranchería et Cesar. Le territoire s’étend sur une superficie de 20 848 km² — territoire semblable à celui du Salvador et de la Slovénie—.
La Guajira comprend 15 municipalités et, en 2011, elle comptait une population de 846.641 habitants. Depuis 1970, on observe beaucoup de mouvement de population à la Guajira et on y accueille de nombreux immigrants des pays du Moyen Orient. Ceci a occasionné une croissance accélérée de la population, ce qui génère une grande richesse démographique. Dans son territoire, on retrouve trois parcs naturels, cinq villages de natifs et une grande communauté musulmane qui a apporté un important changement au sein de l’économie de la place.
Concernant les caractéristiques climatiques, cette région possède les particularités thermiques de la zone intertropicale avec des températures dans les environs de 35 – 40°C —inférieur a 1 000 mètres d’altitude-.  Ces caractéristiques écologiques présentent de grandes variétés d’écosystèmes terrestres et parmi les plus prédominants, on retrouve le désert (voir le désert guajiro) et la jungle sèche et humide des montagnes.
En ce qui concerne les caractéristiques hydrauliques, la Guajira compte sur des réservoirs d’eau, tels que des puits aquifères et des lagunes, pour approvisionner  les communautés. Les principaux fleuves sont le Ranchería et le Cesar, les plus petits sont le Jerez, Ancho y Palomino; ils sillonnent également les ruisseaux avoisinants tels que  Carraipía et Paraguachón.
Pour ce qui est des aspects culturels, cette région est connue comme étant le berceau de la musique vallenata, terre de chanteurs et de compositeurs. En ce qui concerne le tourisme, la Guajira possède des lieux exotiques des plus attirants. Économiquement,  il s’agit d’un département qui a du potentiel dans le domaine de l’énergie en production d’électricité —lequel n’a pas encore été exploité—, dans l’exploitation de la radiation solaire, les vents du nord-est, la thermoélectricité, l’hydroélectricité et le gaz naturel.